« L’entretien d’embauche est un moment éprouvant pendant lequel un parfait inconnu vous ausculte à la recherche de ce qui lui déplaît. Ou, pis, de ce qui le heurte. »
En réponse à l’article du Figaro « Cinq erreurs à éviter lors de votre entretien d’embauche » de Claire Conruyt

Les erreurs en entretien d’embauche, quelle contre-vérité !

Quand nous vous recevons, notre objectif n’est pas d’éliminer des candidats, pas de vous piéger… mais bien de recruter ! Nous ne sommes pas « à la recherche de ce qui [nous] déplaît », mais à la recherche d’un talent. Pendant un entretien, pour un candidat, l’essentiel n’est pas de prendre aucun but, il est d’en marquer, de convaincre. C’est une rencontre, certes, mais pas de foot, pas un match qui opposerait deux adversaires plus ou moins truqueurs ! Si vous êtes candidat, jouer la défense est contre-performant. Mettez plutôt en avant des raisons de vous recruter, sans trop vous soucier de ne lâcher aucun motif de ne pas vous recruter, d’éviter « cinq erreurs ».

Une chose encore…

Votre candidature ne sera presque jamais rejetée pour un pléonasme (ma principale priorité) ou une tautologie (la relève de demain)…

Une décision de recrutement éclairée se prend sur des critères pertinents par rapport à un poste spécifique dans un environnement déterminé… Pour quel poste la maîtrise de la nuance entre les substantifs “caractère” et “tempérament” fera-t-elle la différence ? Peut-être pour un poste de journaliste au Figaro…