Catherine Rateau, directrice des ressources humaines de Sécurinfor, revient sur ses problématiques liées de recrutements.

Sécurinfor est un expert indépendant de l’infogérance, spécialisé sur tous les métiers relatifs aux infrastructures IT. Créée en 1986, cette société française offre un large éventail de services pour les directions des services informatiques des entreprises moyennes et des grands groupes partout en France. Aujourd’hui, nous sommes 300 collaborateurs et mettons nos services au profit d’une cinquantaine de clients, dont LCL, BRED Banque Populaire, EDF ou encore Wincor Nixdorf.

Quelles sont vos problématiques de recrutement ?

Ma mission est de trouver des solutions RH dans le respect des politiques du groupe, en m’adaptant à notre secteur d’activité. Il faut pour cela une bonne dose de discernement pour obtenir une réponse adaptée dans un esprit de service. En tant que directrice des ressources humaines de Sécurinfor, je m’occupe du recrutement et du coaching tous les jours. Ma politique de gestion des ressources humaines repose sur la reconnaissance et la valorisation des compétences individuelles. Je suis toujours à la recherche de nouveaux talents. Pour trouver mes futurs candidats, je cherche partout : des sites de recherche d’emploi au speed recrutement en passant par les réseaux sociaux, les écoles, la cooptation ou encore le cabinet de recrutement Selescope.

Comment se passe l’intégration de vos nouveaux salariés?

Dès leur arrivée, nous tâchons de mettre en valeur leurs compétences et leurs expériences en fonction de leur profil et de leur poste. Leur intégration comprend l’adaptation à leur environnement de travail mais aussi les outils opérationnels. De plus, la mise à niveau initiale des collaborateurs constitue une étape indispensable au bon commencement des activités. Néanmoins, elle ne suffit pas à garantir la mise en œuvre des compétences tout au long du parcours de l’employé. C’est notamment pour cela que nous mettons un accent particulier sur la gestion continue des compétences (pour évoluer dans son poste actuel ou dans un autre poste). Nous effectuons également plusieurs entretiens de suivi de missions jusqu’à l’évaluation. C’est donc un coaching individuel qui est mis en place pour chacun des salariés, avec un plan d’action et des objectifs à atteindre. L’idée est d’évaluer les besoins comme les tensions du salarié, et ce pour le bon fonctionnement de l’entreprise et de nos clients.

Selescope apporte quelle brique dans votre dispositif ?  

J’ai été conquise par leur méthode de sélection et d’analyse lorsque j’ai été moi-même sélectionné par leurs soins. J’ai trouvé leurs tests très efficaces et les résultats reflétaient fidèlement ma personnalité. C’est suite à cette expérience positive que je n’ai pas hésité à faire appel à ce cabinet pour mes propres recrutements de cadres. Une fois la première embauche concluante effectuée, je n’ai pas hésité à renouveler l’expérience. Ces trois derniers mois, j’ai par exemple recruté trois responsables de compte mais également notre directeur général. La dimension humaine de Selescope ne se limite pas aux préjugés et accompagne chaque candidat jusqu’à son intégration au sein de l’entreprise, et même après. Et pour ma part, j’ai été très bien conseillée et accompagnée dans mes recrutements. Sans compter que cela m’a permis de gagner du temps mais aussi de plus être seule dans mes arbitrages.