Pilote de drone, imprimeur 3D, thérapeute de fin de vie….Voici des postes qui feront bientôt l’objet d’annonces !

La mutation de nos vies professionnelles, n’a jamais été aussi rapide. L’étude « Tomorrow’s job » (The Future Laboratory pour Microsoft parue en août 2016) confirme que sous les effets de l’intelligence artificielle tout s’accélère. D’ici 2026, l’étude révèle que des dizaines de millions de personnes dans le monde passeront plusieurs heures par jour dans des environnements de réalités virtuelles. Pour construire des lieux (designer de l’habitat virtuel), vendre de nouvelles expériences dans le tourisme et le retail par exemple. Autre grand bouleversement attendu, l’arrivée des robots pour nous assister au quotidien. On en trouve déjà beaucoup au Japon ou dans l’industrie et les environnements extrêmes mais ils vont devenir partie intégrante de notre réalité quotidienne. Pour les faire fonctionner, de nouveaux métiers voient le jour que l’on ne sait pas nommer encore tant les réalités de l’ingénierie robotique sont différentes d’un secteur à l’autre. Ce que l’on devine aussi, c’est que les métiers concernant l’éthique et la morale pour encadrer ces avancées technologiques vont avoir le vent en poupe. Tout comme les fonctions qui certifieront une certaine sécurité des objets connectés et des données. Si les formations initiales ne parviennent pas toujours à suivre le rythme (les besoins des entreprises ressemblant à de la dentelle fine réalisée sur-mesure), la révolution de la formation continue sera une nécessité impérative dans les prochaines années.

En revanche, ce qui ne changera pas, c’est la personnalité des candidats que nous recevons. Seront valorisés ceux qui adoptent posture d’humilité devant cet apprentissage perpétuel. La flexibilité intellectuelle sera très recherchée et c’est beaucoup plus la capacité à apprendre que les connaissances proprement dites qui seront distinguées.

En effet, la rapidité d’obsolescence de toute connaissance augmentant, c’est bien la faculté de s’adapter ou de se réinventer qui fera la différence et apportera une vraie valeur à l’entreprise.

Statuts bouleversés

Si les machines et les algorithmes bouleversent les organigrammes, le statut même des professionnels va être bousculé. Et par ricochet, nos métiers également ! Quand une entreprise nous demande déjà de trouver des collaborateurs à l’étranger…mais sans créer de filiale dans le pays concerné, il nous faut trouver des solutions !

Sans prédire comme certains, la fin du salariat, on distingue l’émergence de nouveaux dispositifs qui constituent des alternatives et incluent des zones d’entrepreneuriat et d’indépendance. L’innovation dans les statuts est une réflexion sociétale profonde qui devra être menée de front avec l’évolution des métiers.

selescope_stephanebeder

Bio express

Stéphane Beder

Après les secteurs de l’automobile, des loisirs, des médias et du non profit où il a occupé des postes à responsabilité dans les fonctions commerciales et marketing, Stéphane Beder, diplômé de l’ESCP, se passionne pour l’optimisation des ressources humaines. Sa vision analytique et son approche orientée résultat sont particulièrement précieuses dans le cadre des opérations de « due diligence ». Des conseils qu’il prodigue en français et en anglais, background multiculturel oblige !